L’Union Pétrolière devient Avenergy Suisse


Lors de l’assemblée générale de l’Union Pétrolière du 28 juin 2019, les membres ont décidé de renommer leur association « Avenergy Suisse ».


Vidéo explicative sur les produits pétroliers

Vidéo explicative sur les produits pétroliers

Félicitations pour avoir terminé votre apprentissage

Félicitations pour avoir terminé votre apprentissage

Nous

Nous

De quoi le prix de l’essence se compose-t-il ?

De quoi le prix de l’essence se compose-t-il ?

La présence, au Salon international de lʼauto de Genève, de lʼUnion Pétrolière avec ses partenaires, lʼEmpa, Hyundai et Amag, a été une fois de plus très appréciée.

Comme lʼannée précédente, lʼun des pôles dʼattraction du stand 6239 – lʼonde LED, symbole du flux dʼénergie renouvelable – nʼest pas passé inaperçu. Alors que, lʼan dernier, une vague qui brillait en bleu symbolisait lʼhydrogène, elle a capté lʼattention cette année par sa coloration supplémentaire blanche: le symbole des carburants synthétiques, aussi appelés E-Fuels. 

Le potentiel dʼapplication des carburants synthétiques a été illustré par une voiture ancienne, la VW Coccinelle. Au milieu des années 1960, elle était devenue lʼincarnation même de la motorisation de masse. Un exemplaire de cette automobile mythique était donc exposé sur le stand de lʼUnion Pétrolière, symbolisant les millions de voitures de toutes les classes dʼâge circulant encore sur nos routes.

Des voitures qui pourraient être alimentées à lʼavenir en carburants synthétiques et, donc, avoir un bilan CO₂ neutre. Simultanément, elles peuvent utiliser lʼinfrastructure existante. Les carburants de synthèse produits à partir de CO₂, dʼeau et dʼélectricité améliorent considérablement le bilan des gaz à effet de serre. Les flottes de véhicules existantes nʼauraient même pas besoin dʼêtre renouvelées. Car toutes les voitures dʼaujourdʼhui fonctionneront avec des carburants synthétiques aussi bien quʼavec de lʼessence ou du diesel fossiles. Du coup, rien ne changera non plus au moment de faire le plein.

Vidéo: qu'en disent les visiteurs de la station-service du futur 2.0.? 

 

 

Deuxième génération de véhicules à pile à combustible

 

Lʼhydrogène promet également une mobilité automobile neutre en CO₂. On trouve dʼores et déjà des véhicules électriques à pile à combustible sur le marché. La Nexo, de Hyundai, représente déjà la deuxième génération de véhicule électrique à pile à combustible (FCEV) de série présentée avec la station-service du futur.

Cette nouvelle génération présente lʼavantage dʼun poids plus faible, dʼun habitacle plus spacieux et dʼune meilleure disposition des éléments de la pile à combustible. Aux dires du constructeur, il y a aussi les avantages dʼun temps de ravitaillement raccourci à environ trois minutes et dʼune autonomie de 666 kilomètres avec un plein de carburant.

Sur son stand dʼinformation, lʼEmpa a souligné lʼimportance dʼune utilisation intelligente des énergies renouvelables. Ces dernières ne doivent pas être simplement retirées du système énergétique, sous peine dʼimposer éventuellement le rajout dʼénergie fossile dans dʼautres secteurs, ce qui ne conduirait pas à une réduction des émissions de CO₂.

Idéalement, nous devrions donc utiliser pour la mobilité lʼénergie renouvelable qui ne peut pas être mise à profit ailleurs, par exemple parce quʼelle est produite au mauvais moment, comme ce sera inévitablement le cas à lʼavenir avec lʼélectricité des centrales solaires et des parcs éoliens. La production dʼhydrogène et de carburants synthétiques à partir de cette énergie renouvelable permettra dʼen disposer pour la mobilité lorsquʼelle sera nécessaire.

Des designers imaginent la station-service de demain

Comment se déplacera-t-on à lʼavenir? Quelles sont les technologies dʼentraînement qui prévaudront? Quel sera le rôle de la station-service? Plutôt que de poser ces questions aux exploitants de stations-service eux-mêmes, lʼUnion Pétrolière a demandé pour une fois aux architectes et aux designers de jeter un regard extérieur sur notre branche. Dans le cadre de lʼinitiative «Toujours en mouvement», un concours de design de la station-service du futur a été organisé à lʼautomne 2018 en collaboration avec la Haute École dʼart de Zurich. Parmi les nombreux projets soumis, un jury de cinq membres en a sélectionné quatre qui ont été exposés dans le cadre de la station-service du futur 2.0.

 

Galerie photo du stand de l'Union Pétrolière au Salon de l'auto 2019

 

Genfer Autosalon 2019 / Salon de l'auto 2019

 

La première place est revenue au projet «Mischbetrieb» de Marco Brunori. Ce dernier a livré une réalisation architecturale qui procurera à lʼavenir aux stations-service
performantes un haut degré dʼadaptabilité à lʼévolution des besoins des clients. Ce changement nʼaffectera pas seulement lʼoffre croissante de carburants, mais aussi tous les services que lʼon sera en droit dʼattendre dans un «hotspot de la mobilité» en 2030.

Jeunes et moins jeunes ont été proprement captivés par ce projet présenté en réalité augmentée au milieu du stand. Et les visiteurs préférant se divertir de façon analogique y ont également trouvé leur compte avec le vélo à pile à combustible et les micro-véhicules à hydrogène télécommandés, présentés pour la première fois dans un salon automobile.

Sʼagissant des stations-service, regarder vers lʼavenir nʼest pas une simple question de curiosité et de divertissement. La mobilité subira en effet des mutations rapides au cours des prochaines années et les stations-service devront être en mesure dʼaligner leur activité sur les tendances futures.

Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok