Politique énergétique

La loi sur l’énergie du 30 septembre 2016 pose les jalons de la politique énergétique suisse. Cette « stratégie énergétique 2050 » poursuit des objectifs particulièrement ambitieux.

Avenergy Suisse approuve et soutient les efforts ciblant une utilisation de tous les agents énergétiques plus efficace, durablement optimisée et, de ce fait, plus favorable à l'environnement. Ce processus doit être mû par le progrès technologique et le marché.

Stratégie énergétique 2050

Avec la stratégie énergétique 2050, le Conseil Fédéral ambitionne un changement radical dans la politique énergétique. Les centrales nucléaires qui sont en service ne doivent pas être remplacées. 40 % de la production d’électricité sont ainsi supprimés. Une quantité d’électricité plus importante provenant de l’énergie solaire et éolienne, des centrales à gaz et des importations doit permettre de combler le vide. Parallèlement, le Conseil Fédéral veut réduire la consommation d’énergie par habitant de 43 % par rapport à 2000 et réduire considérablement les émissions de CO₂. Cela ne sera possible qu’avec des règles strictes et une augmentation significative des prix de l’énergie.

Dans le domaine des transports, la stratégie énergétique 2050 s’accompagne d’un durcissement des objectifs à atteindre en matière d’émissions de CO2 des véhicules. À partir de 2021, les voitures particulières nouvellement importées ne devront plus émettre – en moyenne sur toute la flotte – que 95 g de CO2/kilomètre ; les fourgons et les tracteurs de semi-remorque légers nouvellement importés de leur côté seront limités à 147 g CO2/kilomètre.

Dans le domaine du bâtiment, l’approbation de la loi sur l’énergie entraîne une prolongation du Programme Bâtiments. Le fonds a été augmenté grâce aux rentrées d’argent plus importantes provenant de la taxe sur le CO2 (450 millions de francs par an au maximum).

Lois cantonales

Les dispositions et prescriptions cantonales dans les domaines de l’énergie et du bâtiment sont d'une importance capitale pour le marché des combustibles. Dans plusieurs cantons, les interventions et les révisions de loi sont nombreuses et visent souvent à discriminer l'utilisation de mazout, voire de l'empêcher. Le mot-clé à ce sujet : MoPEC.

Concernant le « modèle de prescriptions énergétiques des cantons » (MoPEC), il s’agit d’un modèle conjointement élaboré par les cantons pour les législations sur l’énergie. Celles-ci prévoient de nouvelles contraintes en cas de remplacement de chauffages à énergies fossiles.

Avenergy Suisse s'engage en faveur d'une utilisation efficace des techniques de chauffage au mazout les plus modernes. Le remplacement d’un ancien chauffage au mazout par un nouveau chauffage au mazout constitue un moyen efficace et économique pour obtenir une consommation économe d’énergie ; de plus, cela est dans l’intérêt des nombreux propriétaires satisfaits de leurs chauffages au mazout.

 

Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok