Citerne à mazout

Grâce à sa densité énergétique élevée, le mazout peut être stocké dans des espaces restreints dans les citernes à mazout les plus variées.

Avec sa propre réserve d'énergie dans la citerne à mazout, un propriétaire immobilier peut assurer la sécurité de son approvisionnement personnel. Ce qui demeure impossible avec les agents énergétiques de réseau comme le gaz ou l’électricité (pompes à chaleur). Dans le cas du mazout, le consommateur peut choisir librement son fournisseur et le moment où il passe commande.

 

Aptitude au stockage du mazout et assurance qualité

Stocké correctement, le mazout peut être conservé dans les citernes à mazout et utilisé sans problème pendant plusieurs années. Le combustible devrait être stocké à une température la plus constante et la plus basse possible (5 à 10°C) et à l'abri de la lumière. Il est en outre recommandé de renouveler le contenu de la cuve une fois tous les trois ans.

Le mazout est un produit naturel dont les caractéristiques qualitatives peuvent changer sous l'influence de certains éléments extérieurs. L'eau, les bactéries contenues dans l'air, la lumière et la chaleur peuvent modifier sa stabilité au stockage.

Au cours du processus normal de vieillissement, des particules résineuses en suspension se forment et se déposent au fond de la citerne. Pour que la citerne remplisse sa fonction le mieux possible et pendant de nombreuses années, il est recommandé de procéder à un nettoyage et de faire ôter cette « boue » tous les 10 ans.

 

Nettoyage de la citerne

De manière générale, chaque propriétaire est responsable de l’état de son installation de citerne. Les prescriptions relatives à la fabrication et à l’exploitation de citernes à mazout relèvent de la compétence des cantons. En cas de questions concernant la réalisation et l’entretien, il convient donc de s'adresser aux autorités cantonales ou aux entreprises locales de nettoyage de citernes.

Jusqu'en 1999, toutes les installations de citerne devaient obligatoirement faire l'objet d'un contrôle et d'un nettoyage tous les 10 ans. Depuis 1999, les propriétaires de petites installations de citerne, c'est-à-dire jusqu'à 4000 litres, sont responsables de l'état de celles-ci. Le nettoyage de ces installations n'est plus obligatoire. Comme nous l'avons déjà mentionné, nous conseillons toutefois de procéder malgré tout à un nettoyage de ces installations tous les 10 ans.

 

Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.