En tant que carburant neutre en CO2, l’hydrogène est plus particulièrement adapté à l’électromobilité sur les longs trajets et dans le transport de marchandises. L’hydrogène peut résoudre le problème du stockage saisonnier qui apparait du fait de l’élargissement de la production d’électricité renouvelable.

Pour la mobilité, nous devrions idéalement utiliser de l’énergie renouvelable qui n’est pas utilisable au même moment dans d’autres secteurs – par exemple l’électricité temporairement excédentaire en provenance d'installations solaires, de parcs éoliens et de centrales hydroélectriques. L’électricité excédentaire peut être transformée en hydrogène et stockée.

Du fait de la réaction de l’hydrogène et de l’oxygène formant de la vapeur d’eau et de l’eau, de l’énergie électrique est produite dans la pile à combustible. Que ce soit dans le trafic ferroviaire, en tant que carburant d’avions, pour les bateaux ou dans le transport de personnes, l’hydrogène est considéré dans de nombreux secteurs comme un carburant vert pour l’électromobilité de l’avenir.

Autonomie importante et ravitaillement rapide

Par rapport aux batteries, l’hydrogène présente l’avantage que des autonomies plus importantes peuvent être atteintes et que le ravitaillement est désormais pratiquement aussi rapide que celui des voitures essence et diesel.

 

Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok