Carburants gazeux

Parmi les carburants alternatifs, on trouve le plus souvent dans les stations-service le gaz naturel et le gaz liquide. Le gaz naturel contient par ailleurs une part de biogaz.

Le grand avantage des carburants liquides réside dans leur densité énergétique élevée, dans l’autonomie importante qui en résulte avec un réservoir plein, dans le faible encombrement ainsi que dans la manipulation simple. Néanmoins, des carburants gazeux pour moteurs thermiques existent également sur le marché.

Ces carburants gazeux doivent toutefois être comprimés plus ou moins fortement pour permettre aux véhicules une autonomie acceptable par réservoir plein. Les carburants gazeux sont par exemple le gaz liquide, le gaz naturel, le biogaz, le diméthyléther et l’hydrogène.

Il y a environ 150 stations-service pour véhicules à gaz en Suisse. Ainsi, les propriétaires de véhicules à gaz peuvent également compter sur une infrastructure de ravitaillement couvrant tout le territoire.

D’ailleurs, les carburants biogènes jouent également un rôle important pour le gaz. Celui qui ravitaille son véhicule à une pompe à gaz se retrouve avec au moins 10 % de biogaz pour une mobilité respectueuse du climat.

Gas liquide

Le gaz liquide, également appelé GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) provient du raffinage du pétrole, et il est par ailleurs un produit dérivé de la production de pétrole et de gaz naturel. Il s’agit d’un mélange de propane et de butane pratiquement exempt de soufre dont le stockage et le transport se font à une pression d'environ 10 bars sous forme de gaz liquéfié.

En raison de son indice d’octane élevé, supérieur à 100, le gaz liquide est bien adapté à l’utilisation dans les moteurs à allumage commandé. Les exigences de qualité sont fixées dans la norme SN EN 589.

Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.