"Les combustibles liquides synthétiques joueront un rôle important pour les cycles énergétiques fermés."

Cela a été le message central d'Andreas Züttel lors de la présentation "Chauffage au mazout". Le professeur de l'EPFL du Valais a souligné la forte densité énergétique des sources d'énergie liquide devant environ 250 visiteurs du Centre de Culture et de Congrès de La Poste à Viège : "Par rapport aux batteries, les sources d'énergie liquide resteront imbattables dans l'avenir également".

Le laboratoire du professeur Züttel à Sion développe des méthodes pour la production et le stockage de ces e-carburants. La baisse des dépenses de production d'e-carburants sans CO2 à partir d'électricité renouvelable les rendra commercialisables plus tôt que ce qui est généralement prévu aujourd'hui, a déclaré M. Züttel.

Cette perspective intéresse également les autorités du canton du Valais, a souligné Pierre-Yves Cina du Service de l'öenergie et des forces hydrauliques. Le canton poursuit une stratégie d'approvisionnement exclusif en énergies renouvelables d'ici 2060. Pour les cantons de montagne en particulier, la perspective de carburants sans CO2 qui s'intègrent parfaitement dans l'infrastructure existante est prometteuse.

Martin Stucky d'Avenergy Suisse a complété la présentation par quelques chiffres statistiques. Bien que la population augmente et que le trafic ne cesse d'augmenter, les émissions de CO2 dues à la combustion de combustibles fossiles sont en baisse en Suisse. Cette réussite technologique est encore sous-estimée, a déclaré Martin Stucky.

Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.