Covid-19 : La crainte de la deuxième vague pèse sur les prix du pétrole

Cette semaine, les commerçants continuent de se concentrer sur la pandémie de Corona et sa nouvelle propagation. De nouveaux points chauds locaux dans plusieurs pays alimentent les craintes que la pandémie ne se propage à nouveau.

Les politiciens tentent d'empêcher de nouveaux blocages à grande échelle car ils sont mal accueillis par la population et affaiblissent l'économie. Selon les analystes d'AxiCorp, il semble peu probable que des mesures de verrouillage agressives soient réintroduites à l'échelle mondiale, à moins d'une forte deuxième vague.

Cependant, les tendances actuelles des chiffres de l'infection par Covid-19 suggèrent que la situation redevient plus grave. Le nombre de nouvelles infections augmente rapidement et pourrait nécessiter de nouvelles restrictions. Les pays en développement et émergents, en particulier, pourraient être durement touchés. Même si de nouveaux blocages peuvent être évités en Europe, les blocages sur d'autres continents frapperaient la demande mondiale de pétrole.

« Le pétrole a peut-être atteint son pic à court terme. Les prix vont probablement se consolider dans les semaines à venir », déclare Howie Lee, analyste à l'OCBC. Les prix ont suffisamment augmenté pour que les producteurs de pétrole américains augmentent à nouveau leur production, explique M. Lee. En fait, cette tendance devrait se poursuivre car le WTI se négocie bien au-dessus de 30 dollars, un niveau au-dessus duquel les entreprises américaines avaient annoncé le redémarrage de leurs usines.

Source : Futures-Services Mineralöldienst

22 06 2020

Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.