L’électrification extensive artificiellement forcée risque de mettre en danger la sécurité de l’approvisionnement en énergie, écrit Roland Bilang.

Nous ne pouvons pas atteindre l’objectif de zéro émission nette de CO2 avec les seules piles. L’avenir appartient aussi aux sources d’énergie liquides, dont la part des énergies fossiles peut être continuellement réduite, écrit Roland Bilang dans un commentaire sur energate-messenger.

Vers le commentaire sur energate-messenger (en allemand)

Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.